KikouBlog de Bambi - Octobre 2008
Bambi

Sa fiche

Archives Octobre 2008

Séance de Côtes

Par Bambi - 26-10-2008 19:58:43 - 10 commentaires

Puisque la confirmation de l'introduction d'une double bosse au 25ème km sur le marathon des Alpes-Maritimes vient de tomber la Bambi a opté pour une petite séance au seuil avec des côtes ce matin : 

 

 

Charmante course de village qui mérite bien son nom - voici le profile du parcours :

 


Résultat des courses :

on a tous passé (j' y etais avec une copine, son neveu et mon chéri Tiga) un excellent moment, l'organisation étant tip-top et l'animation chaleureuse - ça fait tellement de bien d'entendre son nom quand on repasse devant le départ pour une autre boucle.

En ce qui concerne le parcours - faire trois fois la même côte et la meme mini boucle dans le parc peu donner le tournis à ceux qui n'ont pas l'habitude de tourner au rond, par contre l'excellent accueil des Ecquevillois compense largement ce petit bémol : j'ai rarement était aussi applaudie dans une course - quelle ambiance !

Et nous voilà avec nous jolies bouquets de fleurs :

 

 

 Merci ! On reviendra...

 

Bon, à 15h il faillait quand même se lancer sur la dernière sortie lonnnnnnnnnnnngue du programme

 

Voir les 10 commentaires

Presque partie

Par Bambi - 07-10-2008 20:18:28 - 21 commentaires

Demain on arrivera avec un avion semblable sur notre petite île fétiche :
Le ponton pour les bateaux de plongée :
L'eau sera turquoise et à 30°C 
Mais on sera pas seuls dans l'eau :-( 
 Au programme plongée, planche à voile et wakeboard
on sera de retour le 16...

Voir les 21 commentaires

trop de D-

Par Bambi - 06-10-2008 09:32:41 - 10 commentaires

un gentil Kikou (L'Dingo pour ne pas le nommer) l'a bien décrit :

le "Trail de Wall Street" tourne à la descente aux enfers 

en càp je n'ai jamais pu blairer les descentes , tjrs été meilleure dans les montées  ; bizarrement au travail c'était le contraire , plutôt connu comme specialiste des Bearmarkets   mais là je vais me mettre aux batons - ça n'ira pas plus bas que zéro

Bambi, bientôt en apnée (avec un tuba sous le bras)

Voir les 10 commentaires

Seuil atteint

Par Bambi - 05-10-2008 19:17:26 - 11 commentaires

Aie aie aie ça couine sous la couette, les Garfields qui m’ont vu faire mes préparations pre-course font les pieds et les griffes pour ne pas devoir sortir – ce la se comprend, il fait un temps de chien : froid, humide avec un vent qui souffle en rafale jusqu’à force 8.

Je suis impitoyable avec les peluches et ils finissent au fond du sac avec le passe montagne, la couverture de survie, le vin chaud et tant pis pour la SPA. J’ai une séance au seuil à faire – donc ça tombe bien, la ville de Buc organise ses fameuses Foulées Olympiques de Buc avec une course sur 10km, exactement ce qu’il me faut ce matin, faut juste pas courir trop vite, c’est de l’entraînement.

Mon GPS m’a lâché la semaine dernière et je suis toute seule sans co-pilot, avec quelques instructions prises sur mappy, miraculeusement je trouve le Château de Buc sans soucis. Non ce n’est pas un signe, mais au moins la pluie s’arrête.

J’arrive sur place, retrouvailles avec les copines et copains du club, on regarde ensemble le départ des petits, ça grouille de petits en maillot vert, et oui, c’est une grande sortie pour le club du Chesnay. Deux semaines après notre propre course (la Chesnaysienne) on se lance sur une chouette course verte de la ville voisine.

Sauf que personne n’a dit à la Bambi que ce n’était pas une course sur route. Euhm.

Petit échauffement, magnifique : faux plat montant, des rafales de vent d’en face. Je révise mon temps de parcours, on va faire au cardio pur.

Hop le départ une petite boucle, flûte ça part vite, je n’ai pas le droit de partir à fond, heu, attendez moi ! pff galère. Je double un peu tout ce qui a des nattes, chignons ou d’autres attributs féminins (le T-shirt rose du Paris-Versailles que bcp des hommes arborent pour nous faire part de leur coté féminin ne compte pas) et me pose en troisième place. Ca me convient. Que personne ne vient me déranger, je m’entraîne seulement. Du seuil, 179 max ! 

 

 

 

On rentre dans la forêt au bout de quelques minutes : forêt !? Boue ? Mauvais choix de chaussures !! La boue aux pattes je pense à mes Wings dans mon placard à la maison et essaye de ne pas rentrer dans les VTTistes qui semblent s’avoir donné rdv sur le même single track sur la quelle se déroule la course. Lol, un peu de boxe, quelques hurlements et ça passe. Et ça glisse.

La forêt est magnifique, sent bon le feuilletage mouillé et nous abrite des rafales. On distingue les jolies couleurs des feuilles, rouges, marrons, ocres, beige. Et une descente, et ça glisse, cool (Bambi sur glace, vous connaissez ?). On arrive au niveau des étangs, très joli coin, je devrais revenir pour faire un footing.

Je vois qu’une féminine s’approche petit à petit, je suis pile poil à la bonne vitesse, pas la peine de forcer, je ne suis pas la pour gagner. Flute elle a l’air jeune, une senior, comme moi, bon, ça fait troisième senior alors et quatrième féminine (il y a une V2 devant). Mais il y a du rapide aussi derrière. Pire encore la montée devant. Pfff.

Je snobe le ravito (un ravito sur du 10km ?) mais dis bonjour aux bénévoles qui doivent être congelés les pauvres. Je me concentre, conjugue quelques verbes russes pour me remettre dans la course et la partie glissade commence, un pittoresque single-track, avec de la boue pure (thalasso me voici) et des magnifique orties (aie) de chaque coté. Pas glop, j’improvise une sorte de sauts entre orties et boue et on arrive enfin sur de la terre ferme, un peu de zig zag et voici la montée. Mon cardio couine (on dirait un Garfield), pas question de la monter en courant, marche rapide. Je recours et encore une grosse bosse.

Je ne vois plus les autres, pas glop, à droite ? à gauche ? il y a le choix, mais pas de balisage, bon on va prendre à gauche, ça me semble plus logique vu qu’on est venu par là. C’est du faux plat, j’accélère pour rattraper les autres, au moins pour les voir. Ouf même pas perdue. Encore du faux plat, et le retour des VTT, tout cela sur un chemin bien plus "travaillé" qu’à l’aller.

C’est laborieux, pourquoi personne ne m’a dit que c’est un trail ? On sort de la foret, longe l’écurie, je remarque une banderole « Bravo à nos Championnes de France » hmm, quelle discipline ? voltige, saut, dressage ? On retrouve notre boucle du départ, quelqu’un me dit 200m encore, pas possible, j’ai fait le repérage, c’est au moins 800…peuh !! Mais ça passe vite (et oui c’est du bitume) et même si le chrono est ignoble même pour une séance au seuil je suis contente d’avoir fait une chouette sortie - course. Je me change et c’est déjà la remise des prix, quelle surprise, je suis bien 4ème  féminine mais 2ème SEF.

 


Vivement l’année prochaine ; je viendrai courir à fond !

 

 

(merci à Bernard pour les photos !!)

 

Voir les 11 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 191522 visites